Le phénomène Facebook, un danger pour nos enfants ?

Facebook est le réseau social sur Internet le plus connu à travers le monde. En 2010, Mark Zuckerberg, le créateur annonçait que plus de 500 millions de personnes possédaient un profil Facebook. Ce nouveau moyen de communication particulièrement apprécié des jeunes offre de nombreux avantages : garder contact avec des proches éloignés, organiser des événements,… mais permet également de sérieuses dérives. Faut-il alors laisser nos enfants se connecter dessus ? Voici la liste des principaux effets négatifs de ce réseau social.

 

Le partage des données personnelles

 

Quand on crée son profil Facebook, on peut rajouter des informations telles que sa photo, son nom, son prénom, son adresse postale ou email, son numéro de téléphone, son lieux de travail, etc, etc. En bref, donner chaque détail de sa vie.

La plupart du temps les enfants mais aussi certains adultes n’ont absolument pas conscience des dangers que ces petites spécificités personnelles peuvent représenter. En effet, grâce à certaines de ces informations quelqu’un peut vous voler votre identité ou encore venir cambrioler votre maison pendant que vous êtes au travail ou en vacances.

De plus, publier des photos de soirées ou de soi dans des situations plus ou moins embarrassantes sur son profil, peut être un facteur de renvoie de son école, de son travail mais également un élément rédhibitoire à l’embauche. En effet, maintenant de plus en plus d’employeurs vont sur les profils Facebook de leurs futurs ou actuels employés afin de vérifier leur sérieux…danger_facebook

 

Phénomène Projet X

 

En 2012, est sorti au cinéma le film Projet X. Une simple fête organisée par des adolescents s’est transformée en véritable orgie : alcool, drogue, sexe, destructions… En effet, pour son anniversaire un jeune garçon pas très populaire dans son lycée a décidé de créer des réjouissances grandioses où tout serait à volonté et sans aucune limite. Il a pour cela annoncé de partout et à qui voulait l’entendre qu’il était l’organisateur de la plus grosse soirée de sa génération. Des centaines de participants se sont donc retrouvés dans la maison familiale à tous saccager.

Ce film qui peut sembler anecdotique prend aujourd’hui de l’ampleur. En effet, en hommage ou par simple imitation de ce film, des dizaines de soirées comme celle-ci sont créés et relayées par Facebook. Certaines ont plus de 16000 participants. Grâce à ce réseau social un événement peut être partagé avec des milliers d’utilisateurs. Une personne rejoint la page d’une soirée, ses amis y voient, ils rejoignent également la page, etc… Et c’est ainsi qu’au mois de mai une fête dans le Var organisée grâce à Facebook a réuni plus de 1000 participants. En une soirée, ils ont complétement saccagé une maison inoccupée : meubles jetés dans la piscine, sanitaires dévissés, vitre brisées,… Résultat, les dégâts ont été évalués à 80 000€.facebook projet x

Qui se cache réellement derrière un profil ?

 

Comme sur n’importe quel réseau social, ou chat, ou même site Internet, nous ne sommes jamais certains de l’identité de la personne qui est derrière son écran. Sur Facebook, ce risque est décuplé puisque que certains ados n’hésitent pas à ajouter ou à accepter des personnes qu’ils ne connaissent pas afin d’avoir le plus « d’amis » possible.

Cependant ces personnes ne leur veulent pas toujours du bien. En effet, certaines se font passer pour des adolescents alors qu’en réalité ce sont des adultes avec des attentions plus ou moins malhonnêtes. De plus, sans parler de pédophilie, des individus peuvent chercher à manipuler vos enfants, à leur faire faire des choses interdites ou dangereuses, à récolter des informations sur eux mais aussi sur vous, …inconnus-sur-facebook

Tête de turc à la vie comme sur Facebook

 

Facebook est le réseau social préféré des collégiens. Certains l’utilisent pour garder contact après les cours, d’autres s’en servent pour tourner en dérision des élèves. Avec les téléphones portables, ils prennent des photos d’un de leurs camarades qu’ils postent ensuite directement sur Facebook avec un petit commentaire. Leurs amis commentent également le cliché en se moquant publiquement de l’élève en question.

Le harcèlement peut donc passer de la cour de récréation à la communauté Internet et ainsi détruire une vie. Les enfants têtes de turc ne peuvent pas se défendre et retirer la photo. Ils ne peuvent que constater leur humiliation publique.

 

 

Pour se préserver de ses désagréments, pensez alors à bloquer l’accès et la visibilité de votre profil mais aussi de celui de vos enfants aux personnes qui ne sont pas dans vos listes d’amis. Il est également conseillé de n’accepter que des personnes que vous connaissez réellement et de ne pas publier des données personnelles ou des choses qui pourraient vous porter préjudices. Il est également important de signaler à Facebook par le lien prévu à cet effet les contenus indécents, suspects, racistes,… Surveillez le profil de vos enfants sans pour autant les espionner, cela vous évitera quelques surprises. Ce réseau social présente quand même de réels avantages, il serait donc regrettable de devoir leur supprimer l’accès. paramètre de confidentialité facebook

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *