Apprendre à bébé à être propre

Toute mère a hâte de voir son enfant propre et pouvoir se débarrasser des couches, surtout si la rentrée en maternelle approche. Mais l’apprentissage de la propreté n’est pas de tout repos, il faut être patiente et compréhensive avec son petit.

Un enfant apprend à être propre en général entre deux ans et trois ans. Il faut savoir que la propreté diurne se fait légèrement plus tôt que la propreté de nuit et que les filles semblent être propre avant les garçons.

bébé propre

Etre propre est quelque chose qui devient naturel au fil du temps donc n’ayez pas peur, votre petit le sera forcément un jour.

Voici 10 règles pour aider votre enfant à devenir propre :

1) Tout d’abord, en lui présentant le pot, expliquez lui à quoi il sert et surtout que tout le monde fait ses besoins. C’est important pour lui de savoir que ce qu’il rejette de son corps est quelque chose de naturel et que les personnes autour de lui le font également.

2) Montrez lui comment s’en servir. Installez-le sur le pot avec une couche pour ne pas qu’il ait peur et faite de même sur les toilettes. Il aura ainsi davantage confiance dans ce nouvel objet que sa maman lui présente.

3) Disposez le pot dans les toilettes ou dans la salle de bain de manière à ce qu’il soit bien visible et accessible pour votre enfant. Il s’habituera peu à peu à le voir et à l’utiliser. L’important est de ne pas l’exposer aux vues de tout le monde dans la maison.bébé et le pot

4) Encouragez-le. C’est le principal. Si vous le forcez, le grondez ou lui faite la morale car il n’a pas envie de faire pipi / caca dans le pot, vous risquez d’encore plus le bloquer. Attendez qu’il soit prêt et qu’il ait envie de franchir le pas.

5) Après avoir fait ses besoins, exprimez lui votre satisfaction et félicitez-le en lui disant que vous êtes fier de lui (d’elle) et qu’il (elle) est un(e) grand garçon (grande fille). N’oubliez pas qu’il (elle) fait en partie ça pour vous faire plaisir, alors la moindre des choses est de lui dire que vous êtes contente de lui (d’elle).

6) Pour faciliter l’apprentissage de la propreté, optez pour des vêtements faciles à enlever. Evitez les boutons et autres systèmes de fermetures complexes qui le décourageront ou le ralentiront dans son apprentissage. Préférez des habits avec des élastiques à la taille par exemple.

7) Il est tout à fait normal que les premières fois, il soit intrigué par ce qu’il a rejeté de son corps et qu’il veuille donc toucher. Expliquez lui calmement que ça ne se fait pas, mais surtout évitez de dire que c’est « sale ». Cela risquerait de le blesser et il se dirait que ce n’est pas bien. Résultat : il refuserait de renouveler l’expérience sur le pot.mettre bébé sur le pot

8 ) S’il n’a vraiment pas envie de s’installer sur le pot, vous pouvez lui raconter des histoires dans des livres spécialement écrits à cet effet. Les personnages de ces histoires seraient dans la même situation que lui et seraient confrontés à l’inévitable pot. A la fin de l’histoire, les personnages sont ravis d’apprendre à être propre et votre enfant s’identifierait à eux.

9) Vous pouvez reconnaître quand il a envie de faire pipi ou caca. Des paroles, gestes ou attitudes vous donnent des indices. C’est le bon moment de lui proposer le pot. Si vous ne percevez pas ces messages, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez lui présenter le pot à des heures propices à ses besoins, par exemple, au lever, au coucher, après les repas ou avant le bain.

10) Pour finir, profitez du beau temps pour le vêtir simplement d’une culotte et d’un T-shirt. Il se sentira libre et n’aura aucune envie de remettre une couche. Une petite astuce pour lui faire adopter le pot qui se présenterait naturellement comme la meilleure solution pour lui.

apprendre à bébé le potDe votre côté, il est important que vous ne vous sentiez pas responsables s’il ne parvient pas à être propre alors que vos amies vous annoncent que les leurs ont adopté le pot et sont ravies. Chaque enfant a son propre rythme, ce n’est pas une compétition. L’essentiel est de respecter ses envies.

Enfin, il est possible qu’une fois adopté le pot, votre enfant régresse. Cela peut être dû à un changement important dans sa vie comme l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur, un déménagement, une nouvelle baby-sitter… Laissez-le s’habituer et s’adapter à cette nouvelle situation et quand vous le sentirez prêt, proposez-lui le pot.